Guatemala

  • Remise des certificats au terme d’un cours d’économie solidaire

  • Membres de la coopérative de femmes SERJUS, une partenaire de DVV International

  • L’organisation partenaire UAM remet des moutons à familles à Tejutla

DVV International a entamé en 1995 ses activités au Guatemala en collaboration avec plusieurs organisations partenaires qui se consacrent à des domaines très divers et ont recours à des méthodes tout à fait différentes pour œuvrer en faveur des peuples mayas marginalisés et évincés. Tandis que les coopérations ont été dirigées des années durant depuis le Mexique, l’entrée en fonction d’un coordinateur national en 2013 a permis d’intensifier les activités conjointes avec de bons résultats.

La collaboration avec les six partenaires est essentiellement axée sur l’amélioration de l’approvisionnement en denrées alimentaires de base et des conditions de vie grâce à l’éducation de groupes d’administration autonome au plan local. Les principaux objectifs sont la souveraineté alimentaire et la mise en place d’une économie solidaire durable par le biais de méthodes d’éducation des adultes.

Principaux domaines d’activité

La palette des domaines d’activité s’étend des concepts d’alphabétisation dans des langues mayas au développement de villages, en passant par l’éducation politique. Actuellement, les activités de DVV International portent essentiellement sur le soutien de la population indigène rurale, notamment des femmes. Dès la moitié des années 90, l’Institut s’est attaché à renforcer les droits des paysans et des femmes dans les régions rurales faiblement peuplées du Guatemala. Pour ce faire, il a adopté deux stratégies : il a, d’une part, organisé différents projets avec la participation directe de la population afin de rendre la production agricole plus respectueuse de l’environnement et plus efficiente, et a d’autre part associé les politiciens locaux à ces processus pour que les progrès réalisés soient durables.

C’est dans cette optique que s’inscrivent les activités principales suivantes :

  • souveraineté alimentaire et mise en place d’une économie solidaire durable avec différents groupes de la population maya ;
  • utilisation du sol respectueuse de l’environnement et diversification des méthodes de culture par le biais de l’agrosylviculture et de la promotion des connaissances concernant les semences indigènes ;
  • création d’organisations d’administration autonome, notamment dans le but d’améliorer la collaboration et les possibilités d’échange entre les groupes organisés.

Les partenaires

DVV International collabore au Guatemala avec six organisations qui consacrent leurs activités à différents groupes de la population indigène. Ces partenaires épaulent la population indigène dont ils représentent les intérêts, et font souvent office de liens entre celle-ci et les administrations communales sur place. Ainsi un dialogue s’instaure-t-il, grâce auquel les revendications de la population peuvent se faire entendre au niveau de la législation et des institutions. Les organisations partenaires sont les suivantes : l’Asociación de Desarrollo Integral Comunitario Indígena (ADICI) ; la Cooperación para el Desarrollo Rural de Occidente (CDRO) ; les Servicios Jurídicos y Sociales (SERJUS) ; le Proyecto de Desarrollo Santiago (PRODESSA) et l’Unión de Agricultores Minifundistas de Guatemala (UAM).

Contact au Guatemala

DVV International
Segunda Avenida 15-31, Zona 10
Ciudad de GuatemalaGuatemala

Coordinateur Guatemala :
Mario Roberto Silvestre Aroche
Silvestre@dvv-international.mx

Contact en Allemagne

Responsable programme
Amérique centrale et Cuba :
Hans Pollinger
pollinger@dvv-international.de

Plus d'informations ici

www.dvv-international.de