Mexique

  • L’équipe de DVV International au Mexique

  • Des paysans mayas échangent des variétés locales de maïs

  • Stage d’agroécologie organisé par l’organisation partenaire Patronato

  • Magasin de la coopérative de femmes CESDER à Zautla

DVV International a entamé ses activités au Mexique en 1993 avec l’ouverture de son bureau national. Depuis 2000, celui-ci sert aussi de bureau régional pour les activités de l’Institut en Amérique centrale. Les programmes au Mexique s’adressent notamment à la population rurale indigène, aux femmes et aux décideurs locaux. L’Institut s’attache particulièrement dans son travail depuis de nombreuses années à promouvoir au plan local la création de structures administratives autonomes des populations indigènes. Un employé qualifié du bureau régional, appartenant à la population locale, coordonne les activités nationales avec les organisations partenaires mexicaines et dirige le projet de l’UE lancé en 2014 sur le droit humain à l’éducation.

Principaux domaines d’activité

Aux Mexique, les six partenaires de DVV International accordent beaucoup de prix à l’éducation politique et à la participation directe de la population à la politique locale. Cette approche a pour but de favoriser une agriculture allant dans le sens de l’économie solidaire. Pour cela, l’utilisation de semences indigènes et la production individuelle par la population rurale jouent un rôle décisif. L’objectif principal consiste à renforcer le droit humain à l’apprentissage tout au long de la vie.

Des cours sont organisés pour les femmes indigènes dans le but de les aider à prendre de l’assurance et à développer des qualités d’organisation. Autre aspect important du projet global : associer de plus en plus les hommes à des questions concernant les rapports entre les sexes.

Un pool composé de cinq organisations gouvernementales et non gouvernementales, et d’institutions, qui se consacrent à l’interculturalisme élabore une pédagogie interculturelle pour les éducateurs d’adultes et les professeurs afin de renforcer leurs compétences dans leurs rapports avec des groupes biculturels et bilingues.

Le projet Derecho EPJA (d’évaluation de la réalisation par le gouvernement du droit humain à l’éducation) financé grâce à des fonds de l’UE évalue les efforts des services gouvernementaux en faveur de l’apprentissage tout au long de la vie. Ce projet, mené avec trois partenaires mexicains (l’UCI-RED, l’EDUCE et l’INICIA) dans trois provinces méridionales du Mexique (Puebla, Chiapas et Quintana Roo), vise à renforcer les organisations et institutions de sorte qu’elles puissent influer sur les responsables gouvernementaux de l’éducation, notamment l’Institut national pour l’éducation des adultes (INEA).

Les partenaires

Au Mexique, DVV International collabore avec six organisations partenaires. Il s’agit principalement d’organisations non gouvernementales, d’organisations à la base et d’associations qui opèrent dans le secteur de l’éducation des adultes pour le développement. Leurs activités se concentrent sur la promotion d’organisations d’entraide, l’amélioration des conditions de vie, en particulier des populations indigènes marginalisées et sur la participation de ces dernières aux structures administratives autonomes locales. Les partenaires de l’Institut au Mexique sont les suivants : le Centro de Estudio para el Desarrollo Rural (CESDER) ; Educación, Cultura y Ecología (EDUCE) ; le Patronato Pro Educación (PATRONATO) ; l’Universidad Campesina Indígena (UCI-RED) ; Iniciativas para la Identidad y la Inclusión (INICIA) ainsi que Voces Mesoamericanas – Acción con Pueblos Migrantes (VM-APM).