Afghanistan

  • Cours dans un centre de formation de proximité

  • Le centre de formation de proximité à Mazar-e Charif

  • Cours d’informatique au centre de formation de proximité à Mazar-e Charif

  • La Mosquée bleue au nord de l’Afghanistan est un lieu de pèlerinage populaire

DVV International s’engage depuis 2002 en faveur de l’éducation et de la formation des jeunes en Afghanistan. Conjointement avec l’Association nationale pour l’éducation des adultes ANAFAE (Afghan National Association for Adult Education), DVV International dirige actuellement vingt-et-un centres de formation, principalement dans le nord du pays. L’Institut ne dispose d’aucun bureau en Afghanistan quoiqu’un responsable de projets y soit régulièrement envoyé.

Grâce à leurs offres, les centres de formation veulent notamment promouvoir la formation professionnelle et améliorer les chances des jeunes lors de leur passage à la vie active. La population afghane est jeune : la moitié d’entre elle environ est âgée de moins de quinze ans. Ce sont justement ces jeunes gens dont le rôle est crucial pour construire l’avenir du pays. Les programmes éducatifs leur donnent les moyens de contribuer à la croissance économique et au changement social. La demande est grande : chaque année, jusqu’à 190 000 apprenants (2014) – dont trente pour cent de femmes – s’inscrivent à ces cours.

Principaux domaines d’activité

L’éducation lors du passage de l’école à l’université ou à la vie active. Vie professionnelle : dans leurs centres de formation, DVV International et l’ANAFAE renforcent les chances des jeunes lors de ce passage en leur proposant des programmes éducatifs complémentaires. Ce qu’ils y apprennent accroît leurs chances sur le marché du travail.

Programmes éducatifs axés sur la vie professionnelle : des programmes d’un et trois mois, des cours d’informatique et d’anglais, l’acquisition de connaissances en économie et en gestion de bureau enrichissent les qualifications professionnelles des jeunes adultes. Des cours d’orientation sur l’emploi et la formation, des stages pour apprendre à postuler pour un emploi et la connaissance de ses capacités et compétences personnelles constituent une aide supplémentaire pour trouver du travail. Les modules de formation spéciaux d’un à trois mois permettent à des jeunes d’apprendre des techniques et d’acquérir des qualifications pour qu’ils puissent se mettre à leur compte et réaliser leur propre projet professionnel.

Création de capacités : DVV International forme des multiplicateurs ainsi que des éducateurs d’adultes. De la sorte, il soutient la professionnalisation d’organismes locaux d’éducation des adultes.

Lobbying et réseautage : DVV International et l’Association afghane pour l’éducation des adultes ANAFAE œuvrent à l’échelle nationale pour que la politique et la législation prennent davantage en compte l’éducation des adultes. En outre, ils renforcent la création de réseaux entre des organismes d’éducation des adultes et d’autres partenaires nationaux (gouvernementaux et non gouvernementaux).

 

Alphabétisation : DVV International et l’ANAFEA contribuent de manière essentielle non seulement à l’élaboration de programmes et de stratégies dans le domaine de l’alphabétisation, mais aussi à la création de possibilités de passer de l’alphabétisation au système formel d’éducation ainsi qu’à la formation professionnelle. Grâce à une coopération ciblée avec les médias, ils attirent l’attention sur le financement dramatiquement insuffisant de ce domaine et s’efforcent de sensibiliser les gens quant à l’importance  de l’alphabétisation pour le développement à venir du pays.

Les partenaires

DVV International et sa partenaire, l’Association nationale afghane pour l’éducation des adultes ANAFAE, ont commencé à impliquer un vaste réseau de partenaires nationaux, entre autres aussi quelques organisations de la jeunesse, dans les activités des centres de formation. Ces activités sont principalement axées sur la création de mesures éducatives efficaces contre le taux de chômage élevé chez les jeunes et l’accentuation de la coordination des ministères en vue de promouvoir une éducation et une formation adaptées aux nécessités sur le marché du travail.

En plus de coopérer avec le service de formation professionnelle du ministère de l’Éducation, les centres pour l’emploi des ministères du Travail et des Affaires sociales, et le ministère de l’Économie, l’Institut et l’ANAFAE collaborent actuellement principalement avec des entreprises et les chambres économique et de commerce.