FACEPA

La Déclaration des Droits des Adultes que nous présentons ici est l’un des plus importants résultats du projet Socrates «Déclaration des Droits des Participants à l’Éducation des Adultes». Le projet a été coordonné par la FACEPA (Fédération des Associations culturelles et éducatives pour les Adultes), organisation espagnole axée sur la culture et l’éducation des adultes et dont le but est de surmonter les inégalités sociales et éducatives en promouvant la participation. Le projet a été réalisé conjointement avec des partenaires belges et hollandais.

Charte des droits des adultes à l’éducation

Préambule

L’éducation, droit inaliénable des adultes, doit être un instrument d’émancipation, permettant de renverser les inégalités sociales et les rapports de pouvoir.

L’éducation implique la reconnaissance et le dialogue entre les différentes cultures et styles de vie qui coexistent dans une communauté.

Nous, Participants engagés dans une démarche éducative, proposons la suivante Charte des Droits des adultes à l’éducation.

Article 1

Toute personne a le droit tout au long de sa vie de participer gratuitement à un processus de formation et d’accéder à toutes les offres de formation permettant d’acquérir toute qualification reconnue dans le système éducatif de chaque pays.

C’est un droit des adultes de recevoir une éducation complète et permanente qui leur permette de s’adapter aux constants changements de la société, tels que la transformation du monde du travail, l’accès aux nouvelles technologies, l’occupation créative du temps de loisir, etc.

Article 2

Les États et les pouvoirs publics à leurs différents niveaux de compétence doivent reconnaître officiellement et soutenir toutes les formes d’éducation des adultes, y compris celles développées par les organisations non gouvernementales non lucratives, pour autant qu’elles poursuivent les objectifs énoncés dans la présente Charte.

L’État et les différentes administrations devraient apporter, tant aux organismes qu’aux communautés et aux personnes concernées, les ressources humaines, matérielles et économiques nécessaires.

L’éducation des adultes sous toutes ses formes devrait être davantage prise en compte dans les budgets publics consacrés à l’éducation.

Article 3

Les collectivités menacées par l’exclusion sociale doivent être considérées comme prioritaires dans toutes les actions de formation et de participation sociale. L’éducation des adultes doit répondre aux besoins de la communauté, comme à ceux des personnes qui rencontrent des difficultés spécifiques, au niveau de leur insertion sociale ou de l’insertion dans le marché de l’emploi.

Article 4

L’information la plus large possible doit être diffusée sur les possibilités de formation offertes aux adultes. Cette information doit utiliser tous les canaux de communication disponibles afin d’être accessible à tous, y compris les adultes moins scolarisés.

Article 5

L’éducation des adultes doit être adéquate aux intérêts, motivations et besoins des participants. Les programmes, les méthodes, les ressources humaines et matérielles doivent être adaptées à la formation d’adultes.

Article 6

Du fait qu’ils sont les premiers intéressés, c’est un droit des participants que leurs avis et suggestions soient pris en compte dans l’élaboration des politiques d’éducation. Pour la même raison, ils doivent pouvoir participer et intervenir dans les conférences, assemblées et forums traitant de matières liées à l’éducation des adultes et à la participation sociale et culturelle en général.

Article 7

Les participants ont le droit d’intervenir dans tous les projets de développement local en collaborant avec les institutions, les associations et les collectivités locales en vue d’améliorer la qualité de vie de l’environnement social.

Article 8

La définition de l’offre de formation, les contenus des programmes et leur évaluation doivent être élaborés à partir d’un dialogue égalitaire entre tous ceux qui participent, à quelque niveau que ce soit, au projet de formation.

Article 9

Tous les participants ont le droit de participer aux organes de gestion interne des centres, projets et expériences d’éducation. Ceci signifie que la gestion doit être ouverte et démocratique et que les participants y ont droit à la parole et au vote.

Article 10

L’éducation des personnes adultes doit renforcer l’estime de soi, la tolérance, le respect de la différence et le changement social à partir du développement de la pensée critique.

Article 11

Toutes les cultures ont droit au même traitement égalitaire. L’éducation des adultes doit recueillir l’histoire et les expériences de toutes les cultures présentes dans la communauté, en vue de développer un dialogue interculturel.

Article 12

Les participants ont le droit que soient reconnus les compétences, les connaissances et les savoir-faire qu’ils ont acquis par l’expérience au long de leur vie. Les administrations publiques ont le devoir de chercher, conjointement avec les participants, les moyens de reconnaître et d’accréditer ces compétences.

Coordinateur:

FACEPA
(Fédération des Associationes Culturelles et éducatives pour les Adultes)

Avda. Francesc Cambó, 14, 8F
08003, Barcelona

Tel: +93 315 29 69
Fax: +93 310 05 47
E-mail: facepa@mx3.redestb.es

Partenaires:

Lire et écrire Communautaire
Rue Antoine Dansaert 2ª
1000 Bruxelles

Tel: +32 2 502 72 01
Fax: +32 2 502 85 56

Agency for European Folk High School Work
P.O. Box 367, 3800 AJ Amersfoort
The Netherlands

Tel: +31 33 465 41 16
Fax: +31 33 465 41 16

Avec le support de

European Commission
DG XII
Adult Education Area
Socrates Programme
Declaration of Rights of Adults in Education