Terrence R. Redding

L’Internet est une porte ouverte aux nouvelles formes d’apprentissage. Depuis quelques années, une Journée de l’apprentissage global a lieu chaque année; événement mondial largement diffusé par l’Internet 24 heures sur 24, cette journée est une véritable célébration de l’éducation à distance et de la technologie, qui attire chaque année des participants de plus en plus nombreux. Terrence R. Redding, président du CEO et fondateur de la OnLineTraining Inc. en Floride, explique ici le pourquoi de la manifestation. Vous pouvez le contacter par e-mail à l’adresse: Redding@oltraing.com

Global Learn Day - Journée mondiale de l’apprentissage - pour célébrer pendant 24 heures l’éducation à distance et la télétechnologie

Journée mondiale de l’apprentissage 
(Global Learn Day - GLD)

Le GLD est une émission interactive retransmise en direct sur Internet sans interruption pendant 24 heures et en même temps une célébration à l’échelle mondiale, une conférence, une expérience et une exploration. Elle a pour but de saluer les efforts des pionniers qui emploient de nouvelles technologies pour améliorer leur existence dans les moindres recoins de la planète et de les présenter. Les GLDiens, une équipe courageuse qui répond à l’appel toute l’année quand la pente devient trop raide ou le gouffre trop profond, sont les gens qui vous présentent cet événement.

Comment

Le GLD fait usage du web, du streaming audio et du chat pour permettre à ses présentateurs du monde entier de partager de manière interactive des projets et idées uniques en leur genre. Il débute dans le Pacifique Sud, là où la planète commence sa journée. Après avoir sablé le champagne à Tonga, aux Fidji, en Nouvelle-Zélande et à Guam, notre clipper, le Franklin, met le cap vers l’ouest, embarquant des passagers au fil des escales dans les différents pays pour finalement jeter l’ancre à Hawaï, au terme d’une longue course autour du monde.

À chaque escale, les capitaines de port dirigent des discussions sur les problèmes et les chances d’une éducation dispensée par le biais de moyens informatiques qui la diffusent de n’importe quel endroit vers n’importe quelle destination. Pendant le GLD, vous pouvez tirer des enseignements de ce que vous communiquent des éducateurs de premier plan qui œuvrent pour une éducation accessible à tous et à un prix abordable, et vous avez la possibilité de discuter avec eux. Vous avez ainsi l’occasion de rencontrer des gens intéressants et de vous faire des amis dans le monde entier. De nombreux participants nous ont confirmé que cette conversation de 24 heures avait considérablement enrichi leur vie.

Aperçu historique

La première année, 78 pays ont pris part au GLD. Lors du GLD II, un ensemble de brèves incursions fut entrepris dans le but d’expérimenter différents modèles, technologies et thèmes. Plus de 100 pays prirent part au GLD III, et l’un de ses artisans estima le nombre de ses participants à plus de 170 000.

Cette année

Cette année, 138 pays ont participé au GLD V qui a été retransmis en direct dans le Pacifique Sud, en Europe et en Amérique du Sud par des chaînes de radio publiques et éducatives. Sans les difficultés techniques à Delhi, le GLD V aurait été retransmis en direct à la télévision indienne, avec un indice d’écoute estimé à 4 à 40 millions de spectateurs.

L’année prochaine

Le GLD VI devrait attirer la participation de 140 pays, atteindre 200 000 éducateurs dans le monde entier et un indice d’écoute à la radio qui devrait dépasser les 400 000 auditeurs, tandis que l’on estime que les téléspectateurs en Inde devraient être plus de 100 millions (Franklin Institute, 2001).

L’expérience

Par le biais d’Internet, le GLD permet à ceux qui s’intéressent à l’éducation à distance de célébrer l’éducation et de partager leurs connaissances et leurs expériences avec des gens du monde entier. Lors des conférences du GLD, vous pouvez écouter les orateurs dont les discours sont parfaitement retransmis par streaming audio: real audio, media player ou autres formes de streaming audio. Vous avez aussi l’occasion de regarder des diapositives de présentations réalisées en PowerPoint ou des pages Internet directement sur votre ordinateur et d’échanger des idées avec d’autres participants et présentateurs dans le chat room en Java. Vous pouvez même poser des questions aux présentateurs par l’intermédiaire d’un médiateur et écouter leurs réponses retransmises dans le monde entier par streaming audio. Dans certains cas, vous pouvez également voir les présentateurs au moyen d’un streaming vidéo.

Au fil des cinq dernières années, les artisans du GLD ont fini par préférer les conférences en ligne à celles qui requièrent leur présence physique: vous êtes assis plus confortablement, vous pouvez souvent mieux entendre et voir le contenu, et avez en fait plus facilement accès aux présentateurs et aux autres participants. Certes, l’interaction sociale en face-à-face vous manquera, mais d’un autre côté, elle ne vous distraira pas. Durant les 24 heures du GLD, vous voyagerez autour du monde et écouterez quelques-uns des plus brillants et des plus innovants éducateurs à distance d’aujourd’hui, le tout confortablement installé chez vous, devant votre ordinateur en vous connectant sur Internet par le biais d’une simple ligne téléphonique. La technologie n’est pas encore en mesure de retransmettre des sensations tactiles et olfactives, en revanche, elle est de loin supérieure aux moyens traditionnels de participation aux forums de l’éducation.

Implications

L’éducation à distance sur Internet ne se limite pas au domaine des conférences. L’entreprise à laquelle je suis associé, OnLine Training, Inc. (OLT) fournit exclusivement sur Internet des contenus éducatifs à des gens qui ont besoin de recevoir une éducation de base ou de suivre un stage de formation continue (mais qui ne répondent souvent pas aux critères standard en matière d’âge, de niveau scolaire ou de développement). L’OLT a par exemple conçu et commercialisé un programme d’éducation de base des adultes pour le marché du développement de l’éducation générale (General Educational Development - GED). Notre profil de recrutement montre une répartition presque égale entre les étudiants américains qui suivent des cours de GED, les étudiants à l’étranger qui ont besoin de passer un examen de GED pour être admis à l’université aux USA et les jeunes étudiants, allant de ceux qui ont des difficultés à apprendre à ceux que l’on considère comme «doués». Certains étudient à domicile tandis que d’autres ­suivent des cours sur Internet tout en étant inscrits dans des écoles publiques ou privées. Un type d’étudiant nous vient en particulier à l’esprit: celui qui s’exprime de manière difficilement compréhensible, qui fait de longues pauses entre les phrases. Dans une salle de classe traditionnelle, il risquerait d’obtenir de médiocres résultats - il communique trop lentement avec les autres étudiants pour interagir efficacement avec eux. Toutefois, quand il est en ligne, il dispose de tout le temps nécessaire pour ordonner ses idées avant d’écrire.

Ici, mais aussi à bien d’autres égards, l’éducation en ligne comporte moins d’obstacles que l’école traditionnelle et permet à un groupe plus vaste d’étudiants potentiels d’avoir accès à l’enseignement. Les étudiants qui doivent s’adapter de manière particulière dans un environnement traditionnel (risquant ainsi d’être désavantagés) ont peut-être le sentiment d’une plus grande efficacité quand ils apprennent en ligne. Quelle que soit la nature de leur handicap (âge, vue, taille, motricité, parole, audition, etc.), celui-ci disparaît lorsqu’ils sont en ligne. Si une personne est par exemple trop jeune ou trop âgée pour se rendre aux cours en voiture, elle peut apprendre confortablement à domicile, si elle souffre d’un handicap visuel, elle peut utiliser un agrandisseur d’écran (une fonction intégrée dans les ordinateurs Apple et disponible en option pour Windows) pour avoir accès à l’éducation en ligne. La stature ne constitue apparemment aucun obstacle pour la plupart des gens. Toutefois, pour les personnes de très petite ou de très grande taille l’influence de l’aspect physique sur l’amour-propre peut poser des problèmes dans une salle de classe traditionnelle, ce qui n’est pas le cas quand elles apprennent en ligne. Il en est de même des questions liées aux handicaps de la motricité, de la parole ou de l’audition.

Impact

Il y a onze ans, à l’occasion d’une conférence sur l’éducation, un savant de la NASA parla du développement d’une chaise roulante spécialement conçue pour Stephen Hawkins, un astrophysicien atteint de la maladie de Lou Gehrig qui l’empêchait de marcher et de parler. Cette chaise roulante permet à Hawkins d’avoir accès à Internet, lui donne la possibilité de rédiger des manuscrits et de communiquer par l’intermédiaire d’un synthétiseur de voix. L’an dernier, j’ai assisté à un exposé de Hawkins qui utilisait cette voix artificielle provenant du synthétiseur de l’ordinateur portable monté sur sa chaise roulante. Il expliqua qu’il pouvait avoir accès aux télescopes de recherche du monde entier par le biais d’Internet. Il exposa ensuite les dernières découvertes effectuées au moyen du télescope spatial de Hubble et leur incidence pour toute l’humanité sur la théorie de l’astrophysique et la compréhension de l’univers.

Il y a onze ans, très peu de gens envisageaient qu’Internet, en tant qu’outil, puisse avoir une incidence sur l’éducation à distance; je n’en faisais pas partie. Néanmoins, la chaise roulante d’Hawkins a permis à l’un des plus grands esprits de notre génération d’avoir accès au savoir et de partager ses idées avec des millions (si ce n’est des milliards) d’autres êtres humains. Nous ne pouvons ignorer le précieux rôle de cette chaise roulante et les possibilités qu’elle peut nous offrir. Si la chaise peut connecter un homme, Internet peut en relier un milliard. La technologie qui permet à quelqu’un de partager son savoir avec d’autres peut donner la même possibilité à des milliards de personnes. Et si aujourd’hui les enseignants traditionnels et le public considèrent souvent que les cours dispensés sur Internet sont de second ordre (du fait qu’ils considèrent l’éducation à distance comme une alternative médiocre à l’enseignement dans des établissements traditionnels), il se pourrait qu’un jour la situation s’inverse.

Ceci me rappelle la publicité pour le United Negro College Fund qui s’achève en donnant le sentiment que «c’est une chose terrible que de gaspiller un cerveau». Combien de cerveaux seront éduqués à distance, alors que dans d’autres conditions, ils auraient risqué de ne pas être éduqués du tout? Que pourront-ils apporter à l’humanité dont la plus grande partie n’est aujourd’hui pas «instruite»? L’accès à l’éducation, le coût de sa diffusion et le manque de moyens de transport pour se rendre dans les établissements d’enseignement sont de véritables problèmes, tant pour les individus que pour les nations. Toutefois, la base de l’éducation formelle va se voir ébranlée par la diffusion de contenus éducatifs et par la simplification de la communication que l’avènement d’Internet a entraînées. Le paradigme a fondamentalement changé. Les frais de base de la diffusion de l’éducation ne sont plus à la charge des établissements d’enseignement, mais à celle des consommateurs d’éducation. Aujourd’hui, grâce à Internet, ces derniers ont de plus en plus la possibilité de s’acheter les connaissances dont ils ont besoin. Dans un tel contexte, il deviendra beaucoup plus primordial de maintenir la qualité de l’éducation.

Conclusion

L’éducation formelle requiert des bases solides: cadre de référence, théorie, concept et structure. Toutefois, aucune de ces choses n’est statique. Les exigences en la matière changent à mesure que le temps passe, et le rythme de cette mutation s’accélère. Internet peut fournir une plate-forme de discussionpour débattre de ces structures et les comprendre à un niveau mondial.

Dans ses ouvrages intitulés Future Shock (1970) et The Third Wave (1980), Toffler se penche sur les conséquences du changement technologique pour l’humanité. Future Shock examine les gens et les groupes écrasés sous le poids de ce dernier; The Third Wave donne de l’espoir en brossant le portrait de gens auxquels il réussit. La première vague de changement était liée à l’agriculture, la deuxième à l’industrie et la troisième, celle qui déferle actuellement, est d’ordre technologique. Pour ne pas se laisser submerger, il faut être capable de se servir efficacement d’Internet. La faculté de transférer des contenus éducatifs par Internet d’un point à un autre du globe constitue une transformation fondamentale dans le domaine de la communication. La faculté de réunir d’énormes quantités d’informations provenant de sources autorisées et actuelles modifie la manière dont nous entreprenons nos recherches. L’éducation ne dépend plus de la bibliothèque d’un établissement d’enseignement ou d’une salle de classe.

Personne ne peut prévoir les conséquences de l’avènement d’Internet en tant que moyen d’éducation à distance ou les forces potentielles qu’il déchaînera au sein de l’humanité. Son impact pourrait bien être plus profond que l’effet produit par l’apparition de la presse écrite. Notre tâche, en tant qu’éducateurs, devrait consister à assurer qu’autant de gens que possible puissent accéder au potentiel d’enrichissement qu’il recèle.

Considérations sur l’avenir

Je ne connais pas de meilleur moyen de célébrer la perpétuelle quête de savoir de l’humanité que d’encourager les gens à célébrer l’éducation en les connectant entre eux dans le monde entier pendant le GLD. Ce projet nous présente une vision de la manière dont Internet peut nous enrichir et être employé dans l’éducation à distance. Le GLD se déroule chaque année pendant le week-end précédant le Columbus Day (fête qui a lieu le 2e lundi d’octobre). Elle commence au lever du soleil à Guam avant de traverser le globe pendant près de 28 heures pour aller s’achever au coucher du soleil à Hawaï. Que vous vous intéressiez pour vous-même à l’éducation à distance ou que vous agissiez pour le compte d’une organisation, saisissez l’occasion et venez en faire l’expérience. Le GLD est un événement auquel tout éducateur, concepteur de formation, professeur, formateur et utilisateur de la technologie Internet devrait prendre part.

Nous traversons une période de rapide transition. Aujourd’hui, les gens qui disposent d’un accès Internet l’utilisent comme un moyen de réunir en peu de temps d’énormes quantités d’informations sur des sujets de leur choix, et de plus en plus d’enseignants et d’étudiants s’en servent pour enrichir leurs études. La quantité d’établissements qui proposent des cours d’éducation à distance en ligne est telle qu’elle offre aux étudiants des choix formidables, et la qualité des projets entrepris dans ce domaine continue de son côté à s’améliorer.

Le GLD est un moyen de présentation et permet en même temps d’expérimenter. Il présente les possibilités actuelles de l’éducation à distance sur Internet et permet aux gens d’en faire l’expérience dans le monde entier. Nous employons une technologie de pointe pour diffuser cet événement sur Internet de manière à ce que n’importe qui disposant d’un navigateur courant, d’un ordinateur ordinaire et d’un modem 14.4 puisse y participer. Nous pouvons accueillir simultanémenten ligne 100 000 participants interactifs. Jusqu’à présent aucune conférence sur Internet n’a jamais reçu une participation internationale aussi importante. Qui peut aujourd’hui présager des répercussions de cet élargissement que l’accès à Internet aura sur les individus et l’ensemble de l’humanité?

Cette année à l’occasion du GLD V, nous avons connecté des savants du Pôle Sud au moyen d’un CB qui a permis d’établir une connexion Internet par téléphone. Nous avons également eu des participants de l’Université du Pacifique Sud, connectés par PEACE Sat, nous nous sommes entretenus avec des universitaires pakistanais sur le thème de la mondialisation, nous avons abordé le sujet de la prévention et de la résolution des conflits avec des membres de la Fondation Bosch de Stuttgart en Allemagne et nous avons discuté du téléenseignement avec des éducateurs à distance du Ghana, en Afrique, qui utilisent l’énergie solaire pour se connecter - le tout dans le cadre d’une conférence de 24 heures qui a connecté toute la planète pour célébrer l’éducation.

Pour la première fois, une chaîne de radio publique de Dublin, en Irlande, a pu interagir en direct avec des universitaires des USA pour s’entretenir sur les conséquences liées à l’apprentissage tout au long de la vie et à l’éducation permanente - un sujet nouveau en Irlande.

D’année en année, le GLD attirera un nombre grandissant de participants. Nous vous invitons à en faire partie.

Pour plus de renseignements sur le GLD, veuillez consulter le site du Benjamin Franklin Institute of Global Education à l’adresse suivante: www.bfranklin.edu .

Références

Benjamin Franklin Institute (2001). Statistiques publiées au terme de la GLD V, octobre 2001.

Toffler, Alvin (1970). Future Schock. New York: Bantam Books. 43e tirage.

Toffler, Alvin (1980). The Third Wave. New York: Bantam Books. 7e tirage.