Éditorial

Les défis qui se posent à léducation des adultes et les missions quelle doit assumer ne sont ni moins nombreux, ni plus faciles quavant. Les appels au secours à son adresse redoublent dintensité dès quil sagit de venir à bout de problèmes politiques, sociaux et culturels: par exemple dans le domaine prioritaire de la lutte contre la pauvreté, dont le succès économique est incapable de venir à bout à lui seul (peut-il y avoir succès sans éducation ni formation?), dans le dialogue interculturel qui implique la connaissance de lautre et de létranger (qui transmet ces connaissances, et comment?), mais aussi dans le domaine éducatif proprement dit, comme lont montré les résultats de létude PISA (il ne sagit pas de la tour penchée de Pise mais du Programme for International Student Assessment), qui nous ont obligé dun jour à lautre à nous demander comment, hormis en améliorant le système scolaire, compenser les faiblesses des élèves par léducation des adultes. Par contre, quand celle-ci lance des appels parce que les conditions générales se font de plus en plus difficiles, parce que les subventions publiques régressent au lieu daugmenter, parce que le degré de professionnalisme et dinstitutionnalisation atteint a plutôt tendance à se dégrader, ou encore parce que la législation et les financements sont rarement satisfaisants, elle a du mal à trouver une oreille sensible, une aide concrète ou ne serait-ce quun allié solidaire.

Les grandes conférences internationales sont souvent un indicateur des acquis; le bilan vient cinq ou six ans plus tard: Copenhague (sommet social), Pékin (Conférence sur la femme), Rio (environnement) etc. Pour nous, qui agissons dans le domaine de lalphabétisation et de léducation des adultes, ces conférences-clés sont la CONFINTEA (la dernière Conférence mondiale pour léducation des adultes organisée tous les 12 ans a eu lieu en 1997 à Hambourg), mais aussi Dakar, Forum mondial de léducation organisé en 2000 sous le titre «Léducation pour Tous», qui définissait des objectifs nouveaux. Six et trois ans après on se prépare donc, à loccasion de la Conférence générale de lUNESCO à lautomne de lannée prochaine, à faire le bilan à mi-parcours des réalisations des objectifs de la Déclaration de Hambourg et de lAgenda pour lAvenir. On rappellera ici les
objectifs principaux et nos engagements: «Nous nous engageons à promouvoir la culture de lapprentissage dans le cadre du mouvement * une heure par jour pour apprendre * et le développement de la Semaine de lapprentissage adulte des Nations Unies», cette dernière ayant remporté un certain succès dans la mesure où des festivals de lapprentissage de nature diverse ont été organisés en 2002 dans une cinquantaine de pays.

Le Cadre daction de Dakar a défini six buts majeurs, entre autres «(iii) Répondre aux besoins éducatifs de tous les jeunes et de tous les adultes en assurant un accès équitable à des programmes adéquats ayant pour objet lacquisition de connaissances ainsi que de compétences nécessaires dans la vie courante; (iv) Améliorer de 50 % les niveaux dalphabétisation des adultes, et notamment des femmes, dici à 2015, et assurer à tous les adultes un accès équitable aux programmes déducation de base et déducation permanente». Il est rassurant de pouvoir identifier nombre dinitiatives, de plans daction et même un groupe de pays en pointe très prometteurs qui combinent volonté politique et ressources nationales et jouissent dappuis internationaux. Il est par contre inquiétant de constater quun nombre trop important de pays hésitent encore à diminuer de moitié le chiffre de 900 millions danalphabètes, même si le projet nest pas aisé. Il est enfin décevant de devoir constater dès à présent que lesprit holistique de Dakar se réduit de plus en plus à linstruction scolaire des enfants dont nous ne dénions pas limportance même si nous déplorons le désintérêt manifeste pour les adultes.

La majorité des articles de cette édition traitent des réalités de léducation des adultes sous ses divers aspects: instruction de base, alphabétisation, éducation environnementale, formation professionnelle continue, orientation culturelle, éducation à la santé etc. Ces articles doivent être interprétés comme des rapports concrets visant à atteindre les objectifs de léducation des adultes quils soient ou non appréciés et recommandés par les forums internationaux et améliorer les conditions de vie. Ils nen sont pas moins un appel indirect à redoubler defforts pour permettre de multiplier ces exemples de bonnes pratiques. Patience soutenue vient à bout de tout!

Heribert Hinzen