x

Chère Lectrice, cher Lecteur,

Nous procédons actuellement à une évaluation de notre revue Éducation des adultes et développement. Les résultats nous aideront à améliorer la revue. Nous vous prions de bien vouloir apporter votre soutien à notre revue en remplissant notre questionnaire en ligne, ce qui vous prendra environ un quart d’heure.

Le questionnaire en ligne

Éditorial

La contribution de l’éducation des adultes à la réduction de la pauvreté dans le monde est certainement l’un des plus grands défis auxquels nous ne cessons de devoir faire face. Au quotidien, il va de soi que nous travaillons dans des domaines spécialisés divers, notamment la formation initiale et continue, l’organisation et l’administration, la recherche et l’évaluation; nous débattons aussi du rôle qui nous incombe dans l’apprentissage tout au long de la vie et nous engageons en faveur de l’alphabétisation dans le cadre de l’Éducation pour Tous. Mais du fait que nous préconisons une éducation des adultes axée sur le développement, nous devons plus que jamais agir contre l’aggravation de la pauvreté à l’ère de la mondialisation.

Cette action a lieu d’une part dans le cadre de la collaboration entre notre Institut et ses partenaires, et d’autre part dans celui de nos projets; elle a également eu lieu à plusieurs reprises dans le cadre de notre revue et de nombreux articles en quête de réponses. Le premier supplément publié en 1990 sous le titre «Grassroots approaches to combat poverty through adult education» était entièrement consacré à ce thème. Dans le cadre de notre collection «International Perspectives in Adult Education», nous venons de publier le numéro 43 qui s’intitule «Adult Education and Combating Poverty. Experiences from Development Projects». Nous en reproduisons ici deux articles en provenance d’Amérique latine, le volume complet pouvant être commandé auprès de la rédaction. En juin 2004, l’Université du Botswana a organisé une importante conférence à Garbarone sur le thème de l’éducation des adultes et de la pauvreté, financée à la fois par la Banque mondiale et l’IIZ/DVV. Nous avons l’intention de continuer à traiter ce thème sous l’angle de la pratique, tout en accordant plus d’importance au point de vue politique et si possible, théorique.

L’alphabétisation reste également l’un de nos sujets principaux, notamment parce qu’elle représente l’un des problèmes majeurs de l’éducation des adultes dans la plupart des pays les plus pauvres. Jusqu’à aujourd’hui, le Bangladesh et la Tunisie traités dans le présent numéro, avaient rarement fait l’objet d’articles.

Le professeur Joachim Knoll est membre du conseil consultatif de la Confédération allemande d’éducation des adultes pour les questions internationales et accompagne également le travail de notre Institut. Nous nous réjouissons que l’Université libre de Berlin lui ait accordé le titre de docteur honoris causa et publions l’allocution qu’il a prononcée à cette occasion. 

L’apprentissage global dans les pays industrialisés est un travail de politique de développement crucial, domaine dans lequel notre Institut a fait des expériences variées au cours des 25 dernières années: nous en faisons ici l’évaluation pour les personnes potentiellement intéressées.

À deux reprises déjà, nous avons publié un index des numéros précédents. La liste que nous publions aujourd’hui est complète et permet une recherche facile par thèmes et par auteurs. Elle sera poursuivie sous forme de banque de données et pourra être consultée sur Internet.

Prof.(H) Dr. Heribert Hinzen