Dayana Gielen / Heribert Hinzen /
Gisela Waschek

Une excellente ressource pour les éducateurs d’adultes – Un nouvel index pour nos lecteurs

La revue spécialisée «Éducation des adultes et développement» paraît régulièrement depuis 1973. Entre temps, des centaines d’articles ont été publiés sur de nombreux thèmes. La pertinence pratique a toujours été l’un des principaux critères qui président au choix des manuscrits. Dans toute leur diversité, les documents que nous faisons paraître sont plus que de simples sujets d’actualité: leur intérêt pour le lecteur s’étend bien au-delà de leur date de parution. Notons que certains thèmes reviennent toujours sous une forme adaptée aux nouvelles situations qui surgissent.

Les abonnés d’aujourd’hui ne sont pas forcément les mêmes que ceux que nous avions il y a quelques années et qui ont généralement encore les numéros de notre revue bien rangés sur une étagère. Tout le monde n’a pas non plus accès aux anciens numéros par l’intermédiaire de bibliothèques et de centres de ressources. Comment nos lectrices et lecteurs peuvent-il alors prendre connaissance de ce qui a déjà été publié et trouver facilement ces anciens numéros?

Un index peut s’avérer très utile. Dans les numéros 30 et 50, nous en avons déjà publié deux qui contenaient tous les articles parus jus- qu’alors. Nous renouons avec cette tradition dans le présent numéro: nous y avons listé tous les articles des numéros 1 à 61 pour offrir à nos lecteurs un aperçu complet de nos publications.

Cet index est divisé en trois parties. Dans la première, les articles sont classés alphabétiquement par auteurs, noms, titres, numéros, années et nombres de pages (Index des Auteurs a-jIndex des Auteurs k-z) . La deuxième partie fournit des indications con cernant la provenance géographique  (Index des Pays). tandis que la dernière partie catalogue les articles en fonction de leurs sujets principaux (Index des Sujets)

Index par pays

Cet index est classé alphabétiquement par continents, puis, pour chacun de ceux-ci, par pays ou régions. À chaque continent correspond un liste qui réunit des articles ne pouvant être attribués spécifiquement à un pays, mais traitant de sujets concernant l’éducation des adultes dans plusieurs pays.

Les articles les plus complets sont ceux qui nous viennent d’Afrique, d’Asie et d’Amérique, et qui traitent de ces régions dans lesquelles l’IIZ/DVV a opéré le plus longtemps et où ses activités ont été les plus nombreuses (si l’on se base sur le nombre des projets qui y ont été mis en place).

En Afrique, le Nigeria et le Ghana (qui comptent parmi les pays avec le plus grand nombre d’abonnés) tiennent ici le haut du pavé si bien que notre concept qui consiste à inciter les lecteurs à devenir auteurs s’y réalise. Une quantité remarquable d’articles nous vient aussi d’Éthiopie où l’IIZ/DVV opère depuis les années 70 et où il entretient une antenne depuis une dizaine d’années. Nous recevons aussi beaucoup d’articles d’Afrique du Sud. Il est maintenant certainement nécessaire d’étendre la représentation de l’Afrique francophone qui reste encore mineure.

Nous constatons des faits semblables pour l’Asie et l’Amérique latine. La plupart des textes sur les pays de ces continents proviennent de ceux où notre revue est la plus largement diffusée et/ou de ceux où l’IIZ/DVV entretient des antennes ou opère dans le cadre de ses nombreux partenariats. Mentionnons ici aussi l’Inde où l’IIZ/DVV collabore déjà depuis de longues années avec des partenaires comme la KANFED, Seva Mandir, la SPARC, la PRIA et Nirantar. Nous recevons aussi fréquemment des articles des Philippines. En ce qui concerne l’Amérique latine, nous citerons la Colombie, le Mexique et la Bolivie, trois pays où nous entretenons des antennes. Notons au passage que la Colombie est notre plus ancien partenaire sur ce continent.

Plus récemment (à partir du numéro 40) de nouvelles régions se sont ajoutées à celles que nous couvrions déjà, l’Europe centrale et méridionale par exemple où des coopérations ont été entamées au début des années 90, étendant ainsi nettement le domaine consacré à l’Europe. Dans cette région, les articles souvent demandés sur les activités d’éducation des adultes menées en Allemagne occupent une grande place, la présentation des activités des universités populaires jouant ici en particulier un rôle de premier plan.

L’Asie centrale où l’IIZ/DVV a inauguré sa première antenne en 2003 fait également partie des nouvelles régions couvertes. Le nombre des articles qui en proviennent augmentera certainement à l’avenir. Actuellement, l’IIZ/DVV entame une collaboration avec les pays de la Méditerranée et du Maghreb si bien qu’à l’avenir, ces régions seront, elles aussi, représentées dans notre revue.

Le pourcentage extrêmement faible d’articles provenant de pays industrialisés tels les USA, les États de l’Europe de l’Ouest, le Japon et l’Australie est au reflet du public que nous visons.

Index par thèmes

Le classement des articles en fonction de leurs thèmes centraux a été de loin le plus compliqué et a requis le plus de travail. Nous avons souvent été confronté au problème de l’appartenance d’un texte à plusieurs catégories. Nous avons néanmoins décidé de ne pas classer les textes dans plus d’une catégorie en étant toutefois conscients du fait que dans de nombreux cas nous aurions pu les classifier de différentes manières.

Les thèmes centraux choisis reflètent l’éventail des activités principales de notre institut qui vont, pour n’en citer que quelques-unes, de l’éducation de base/l’alphabétisation à l’éducation/la formation, en passant par l’égalité des sexes, les coopérations internationales, la pauvreté, la mondialisation, les minorités, le dialogue interculturel, les conférences, les festivals d’éducation et les nouveaux médias.

De nombreux thèmes font depuis longtemps partie des activités de l’IIZ/DVV, ce qui se manifeste aussi dans le nombre des articles à leur propos. Nous citerons ici l’alphabétisation et l’éducation de base, les nombreux rapports nationaux qui se penchent sur la situation particulière dans certains pays et régions, et des sujets tels que la santé et l’environnement.

En réaction aux nouvelles exigences sociales, de nouveaux thèmes ont émergé, qu’il s’agisse de la mondialisation croissante dans le domaine sociopolitique et économique, du renforcement du dialogue interculturel ou de l’importance que prennent les nouveaux médias. Tandis que dans le numéro 11 il était encore question de tableaux à feuilles, les auteurs des plus récents numéros se penchent sur l’utilisation des ordinateurs et l’apprentissage par Internet.

Notre revue couvre également les principales conférences qui ont trait à l’éducation des adultes. Nous permettons ainsi à un vaste public d’avoir accès aux conférences sur l’EPT, de Jomtien à Dakar, à la CONFINTEA V, à des communiqués et à des déclarations. Les textes concernant les conférences ont été classés sous la rubrique des conférences quand il s’agissait de déclarations, de discours d’inauguration ou de bienvenue, etc. Les discours tenus sur des thèmes spécifiques ont été classés dans la catégorie se rapportant à leur sujet central, avec mention de la conférence correspondante (cf. CONFINTEA V, t. 49).

Dans le courant du deuxième semestre de cette année, nous publierons cet index sous forme de base de données sur notre site Internet où il sera actualisé en permanence. Les utilisateurs auront la possibilité de trouver rapidement les informations recherchées au moyen d’un registre de mots-clés.

Perspectives

Les contenus de notre revue reflètent tout l’éventail des activités de l’institut. L’index illustre bien à quel point la palette des thèmes est vaste et montre la souplesse avec laquelle l’institut s’adapte aux nouvelles exigences qui se posent à lui. En alliant la présentation des activités variées des projets menés dans le monde entier avec la possibilité pour l’utilisateur de se tenir au courant de l’actualité au plan théorique et d’avoir accès à des documents importants, notre revue jette un pont entre la théorie et la pratique, accompagne les activités des projets, et met aussi en lumière ce qui les réunit. La revue changera certainement aussi à l’avenir à mesure que de nouvelles exigences se poseront à elle, qu’il s’agisse alors pour elle d’entamer des activités dans d’autres régions du monde ou d’aborder de nouveaux sujets. Nous serions heureux que les lectrices et lecteurs qui utilisent ce service nous fassent part de leurs réactions, mais aussi de leurs suggestions pour que nous puissions continuer à améliorer l’index de la revue – ainsi que celui publié sur Internet.