x

Chère Lectrice, cher Lecteur,

Nous procédons actuellement à une évaluation de notre revue Éducation des adultes et développement. Les résultats nous aideront à améliorer la revue. Nous vous prions de bien vouloir apporter votre soutien à notre revue en remplissant notre questionnaire en ligne, ce qui vous prendra environ un quart d’heure.

Le questionnaire en ligne

Éditorial

Nous avons sans cesse affaire à des superlatifs. Il s'agit cette fois de la plus grande Conférence allemande sur l'éducation des adultes de tous les temps, qui a rassemblé à Berlin plus de 1500 participants, dont 200 étrangers. Jamais les participants étrangers n'ont été aussi nombreux. Et pourtant, ce congrès organisé tous les cinq ans a lieu depuis longtemps puisque celui-ci était le douzième. S'articulant autour du thème «Apprendre des choses nouvelles - préparer l'avenir - unir les gens», les échanges d'informations et les débats se sont déroulés dans le cadre de réunions plénières, de forums spécialisés et d'ateliers. Nous reproduisons ici, pour nos lecteurs et lectrices, les discours de la présidente du DW, du commissaire de l'Union européenne pour l'Éducation et la Culture, de la ministre de l'Éducation et de la Recherche et du président du Congrès des Maires allemands, qui mettent tous l'accent sur l'importance de l'éducation des adultes pour l'éducation tout au long de la vie. Les forums spécialisés étaient consacrés aux tendances d'avenir, à la formation professionnelle continue, à l'inclusion sociale, aux programmes de l'Union européenne en matière d'éducation, à la recherche sur le cerveau et à l'apprentissage à l'âge adulte, à la diversité managériale, à l'image et au marketing. Nous avons également choisi de publier l'intervention de la directrice de l'Université populaire de Hambourg au forum «La formation continue en Europe - qui paie quoi et pourquoi?», dans laquelle elle explique la manière dont elle a géré les réductions budgétaires et les changements organisationnels qui lui étaient imposés, sans pour autant renoncer à proposer des formations intéressantes. Enfin nous reproduisons, sous forme de présentation Power-Point, le rapport du Bureau d'Éducation des Adultes pour l'Asie et le Pacifique Sud présenté à l'atelier «Éducation des adultes et réduction de la pauvreté»; les faits et les chiffres alarmants qui y sont dévoilés montrent que nous sommes à des lieues de pouvoir atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement et de l'éducation pour tous, précisément peut-être parce que nos comportements et les paradigmes de développement sont erronés.

Un autre grand événement traditionnel, l'Assemblée mondiale du Conseil international d'éducation des adultes (CIEA), nous attend en janvier 2007 à Nairobi après le Forum Mondial Social et ses célèbres manifestations de Porto Alegre et Mumbai. Le CIEA a été créé en 1973 dans le but de regrouper les ONG d'éducation des adultes au niveau mondial. Sa première Assemblée mondiale, à laquelle ont assisté plus de 500 éducateurs d'adultes, a eu lieu en 1976 à Dar es-Salaam et s'est clôturée par l'adoption du premier Plan d'action. Rares sont les collègues ayant encore accès à ce témoignage des débuts mouvementés du Conseil, qui cherche actuellement des voies nouvelles pour assumer son rôle de lobby mondial de l'éducation des adultes. Bon nombre des projets d'alors ont été réalisés, beaucoup ne l'ont pas été, certains espoirs n'ont pas été entendus. Il s'agit à présent de trouver des idées nouvelles et de fixer des objectifs réalistes. Dans ce contexte, il peut être utile de relire Julius Karamberage Nyerere, président tanzanien visionnaire et premier président du CIEA, et notamment son discours prononcé à l'occasion de l'Assemblée mondiale de 1976, que nous reproduisons ici. Nous publions également un document actuel sur les thèmes et les objectifs de l'Assemblée mondiale de 2007, et vous recommandons de consulter Voices Rising www.icae.org, qui suit les travaux des commissions.

En 2006, le Rapport mondial de suivi de l'éducation pour tous (RMS), «Literacy for Life», mettait l'accent sur l'alphabétisation des jeunes et des adultes; en 2007, la priorité sera donnée à l'éducation de la petite enfance, qui n'est certes pas moins importante pour l'apprentissage tout au long de la vie. Après avoir reproduit quelques uns des nombreux documents de base rédigés sur demande spéciale dans notre dernier numéro, nous rééditons aujourd'hui les rapports de trois pays - le Brésil, l'Indonésie et le Mozambique - qui rendent compte des mesures entreprises en faveur de l'éducation pour tous dans leurs sociétés respectives en croissance rapide. Nous remercions une fois de plus l'équipe du RMS de nous avoir permis la réédition de ces rapports et vous recommandons une visite sur le site www.efareport.unesco.org

Enfin, ce n'est pas sans une certaine intention que nous publions les deux contributions suivantes. Nous serions en effet heureux que nos lectrices et lecteurs nous fassent part de leurs expériences en matière de travail de mémoire et de gestion du passé, d'autant que ce travail se fait parfois avec l'aide de l'éducation des adultes. Leurs expériences pourraient être d'une grande utilité pour la prévention des crises et des conflits, mais aussi pour la gestion du passé. Vous pouvez contacter l'auteur de cet article sous gartenschlaeger@iiz-dvv.de. Le deuxième article, rédigé par Anthony Okech, rappelle une fois de plus la grande importance de la formation initiale et continue des éducateurs d'adultes. D'importantes conférences ont eu lieu à ce propos ces deux dernières années. Elles ont été documentées dans l'ouvrage «La création de capacités et la formation des éducateurs d'adultes», collection «Perspectives internationales de l'éducation des adultes», que vous pouvez vous procurer sur www.iiz-dvv.de. L'ouvrage contient diverses études réalisées en Afrique et en Asie, des réflexions sur la profession et la professionnalisation à l'ère de l'apprentissage tout au long de la vie, et des recommandations sur les conditions institutionnelles, la recherche et la coopération.

Publication de dernière minute: fin octobre 2006 s'est déroulée en Chine une grande conférence sur la coopération entre les secteurs asiatique et européen de l'éducation des adultes. Nous publions dans ce numéro le rapport et la déclaration qui en sont issus.

Heribert Hinzen