Editorial

Paulo Freire fut l’un des plus grands pédagogues. Son influence, partie du Brésil, entama une marche triomphale dans le soit disant tiers-monde et nombre de pays industrialisés, faisant ainsi le tour du globe. Il mourut voici exactement dix ans – ses idées continuent toutefois de vivre dans la théorie et la pratique. Nous lui rendons hommage en faisant de sa pédagogie pour la libération un thème principal de la présente édition.

Nous le disions déjà dans le dernier numéro: la CONFINTEA VI est toute proche ! Elle se tient tous les douze ans depuis 1949 où elle eut lieu pour la première fois à Helsingborg, avant de se dérouler en 1960 à Montréal, puis en 1972 à Tokyo, en 1985 à Paris et, enfin, en 1997 à Hambourg – il s’agissait de la CONFINTEA V. Cette conférence mondiale sur l’éducation des adultes est organisée par l’UNESCO. Les deux documents finaux «La déclaration de Hambourg sur l’éducation des adultes» et «L’Agenda pour l’avenir» foisonnent de points de vue analytiques, politiques et pratiques.

Les préparatifs pour la CONFINTEA VI qui se déroulera en 2009 au Brésil prennent tournure. Un groupe consultatif fournit son soutien à l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie dans ce processus délicat. Il faut dire que des délégués de tous les pays membres de l’UNESCO doivent prendre part à la conférence où ils représenteront les gouvernements, des ONG et des organisations professionnelles. La dernière main est actuellement mise aux Guidelines for the National Reports on the Development and State of the Art of Adult Learning and Education (Directives pour les rapports nationaux sur le développement et un apprentissage et une éducation des adultes à la pointe du progrès) qui doivent être envoyées avant fin 2007 aux commissions de l’UNESCO dans les différents pays. Au printemps 2008, ces commissions devront rédiger des rapports nationaux qui seront analysés dans le courant du premier semestre. Le référentiel pour l’éducation des adultes et un Global Report on Adult Learning and Education (Rapport mondial sur l’apprentissage et l’éducation des adultes) sont également des documents importants en cours d’élaboration.

En 2008, commenceront déjà aussi les conférences préliminaires régionales. Il est actuellement prévu qu’elles se déroulent au Kenya pour l’Afrique, en Corée du Sud pour la région Asie-Pacifique, au Mexique pour l’Amérique latine et en Hongrie pour l’Europe et l’Amérique du Nord; le lieu adéquat pour les pays arabes n’a pas encore été trouvé. Ces conférences préliminaires seront déjà l’occasion de se pencher – avec un regard sur le passé et sur l’avenir – sur les questions les plus importantes pour le développement de l’éducation des adultes dans une optique nationale, continentale et mondiale. La façon dont les organisations professionnelles de la société civile pourront y participer sera aussi décisive. Des informations et annonces seront certainement communiquées par l’intermédiaire de nombreux moyens, entre autres par le biais des sites www.unesco.org/uil, www.icae.org.uy (veuillez vous inscrire sur leurs listes de mailing pour recevoir leur bulletin VOICES RISING) et www.dvv-international.de

Autre processus international d’importance, la Décennie des Nations unies pour l’alphabétisation (2002-2012), qui fera l’objet d’un bilan à mi-parcours l’an prochain, a elle aussi connu un nouvel essor grâce à tout un ensemble de conférences régionales. Dans ce numéro, nous vous présentons des informations sur la conférence régionale d’Afrique qui s’est tenue au Mali; il est prévu que la conférence internationale se déroule à la mi-2008 en Azerbaïdjan. Pour de plus amples détails sur la Décennie des Nations unies pour l’alphabétisation, consultez www.unesco.org

En Europe, l’éducation des adultes arrive provisoirement au terme d’un processus essentiel d’organisation politique. Après la communication de l’UE intitulée: Adult Learning: It is never too late to learn (Éducation des adultes: il n’est jamais trop tard pour apprendre), le plan d’action It is always a good time to learn (Le moment est toujours opportun pour apprendre) a été voté. Des consultations intenses avaient précédé ce vote. Nous publions ici la prise de position de la Confédération allemande pour l’éducation des adultes. Vous trouverez des informations détaillées à l’adresse europa.eu.int/comm/education Enfin, une dernière précision: l’Association européenne pour l’éducation des adultes (EAEA) a participé à cette évolution en réalisant l’étude intitulée adult education trends and issues in europe (Tendances et thèmes de l’éducation des adultes en Europe). Vous pouvez en commander des exemplaires (en anglais uniquement) auprès de DVV International.

Nous espérons que vous prendrez un grand plaisir à lire ce numéro et nous réjouissons toujours quand de lecteurs vous devenez auteurs.

Heribert Hinzen