Dagmar Engels

Avant-propos

Au fil des dernières décennies, la coopération dans le domaine de l’éducation des adultes aux plans européen et international a pris une importance croissante pour la Confédération allemande pour l’éducation des adultes, la DVV (Deutscher Volkshochschul-Verband).

Ceci se manifeste, comme nous pouvons l’observer, dans au moins trois di mensions: premièrement, le village mondial devient de plus en plus petit et inter dépendant dans tous les domaines de la vie politique, économique et sociale; deuxièmement, nous vivons dans un monde marqué par la diversité, où force nous est de reconnaître les réalités complexes des différentes sociétés et cultures, et où, pour reprendre les mots de Jacques Delors, il nous faut «apprendre à vivre ensemble»; troisièmement, nous savons tous que cet apprentissage doit se dérouler tout au long de la vie, du berceau au tombeau, et l’éducation des adultes détient ici la part du lion.

De nombreuses années durant, j’ai été directrice d’une grande université po pulaire à Ulm, la Ulmer Volkshochschule. Au plan local, nous avons remarqué dans quelle mesure les évolutions européennes et internationales ont influé sur nos activités. Nous nous sommes largement orientés vers l’apprentissage interculturel et, tous les semestres, nous avons de nouveaux thèmes prioritaires comme, par exemple, la compréhension de l’Islam et de nos voisins musulmans. L’appréciation de la diversité a renforcé notre compréhension de la dimension du genre dans l’organisation et le développement d’une culture de l’apprentissage pour tous, de quelque milieu culturel ou ethnique que soit issu l’apprenant.

En tant que membre du conseil administratif de la DVV et présidente du comité consultatif de DVV International, je suis reconnaissante d’être étroitement associée aux activités de l’Institut. Nous les évaluons régulièrement et sommes d’avis que le soutien que l’Institut apporte à des projets d’apprentissage global dans les univer sités populaires locales d’Allemagne, que ses interventions au niveau européen en faveur du renforcement des politiques et programmes d’éducation des adultes, et que sa coopération avec des partenaires sur tous les continents sont immensément précieux – en Allemagne et à l’étranger.

La direction de la DVV est convaincue de l’utilité des activités internationales de l’Institut pour les perspectives d’avenir de la Confédération et de ses membres dans l’ensemble. Nous saisissons l’occasion de son quarantième anniversaire pour féliciter son directeur et tous les collègues du siège de Bonn et des antennes aux quatre coins du globe, ainsi que tous les partenaires dans le monde entier du soutien qu’ils apportent à nos efforts conjoints. Nous sommes convaincus que l’éducation des adultes est la clé et un instrument essentiel dans la lutte mondiale pour réduire la pauvreté et créer un monde où les gens pourront vivre dans la justice et la liberté.

La DVV remercie tous ceux qui financent ses activités internationales, à commen cer par le ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement, qui nous a accompagnés dans nos activités depuis le début des années soixante. Nous remercions aussi le ministère des Affaires étrangères, la Commission euro péenne et tous les autres partenaires qui nous soutiennent.

Enfin, nous encourageons l’Institut à poursuivre ses activités en représentant la DVV et l’éducation des adultes d’Allemagne auprès d’une foule d’associations, de réseaux et de plates-formes internationaux liés à notre profession et avec lesquels nous travaillons de façon à renforcer la coopération et les échanges internationaux.