40 années DVV International Source: Barbara Fromman

 

Hans-Dietrich Lehmann

Plus de 40 ans de coopération entre DVV International et le BMZ

  • Tout le monde aime avoir l’occasion de faire la fête. Et le 40 e anniversaire de DVV International est une occasion qui vaut bel et bien la peine d’être célébrée. Je suis ravi que l’on m’ait convié à me joindre ce soir à un si grand anniversaire. C’est pour moi un plaisir et un honneur d’avoir l’occasion de vous adresser quelques mots.
  • Je garde d’excellents souvenirs de la conférence sur la migration et l’intégration que vous avez organisée voici un an et demi et à l’occasion de laquelle je m’étais joint au panel aux côtés de madame le professeur Süssmuth et de M. Bélanger.
  • Toutefois, l’évènement d’aujourd’hui est encore plus joyeux – en tous les cas pour une institution. Les gens voient tout naturellement l’approche de leur quarantième anniversaire avec des sentiments partagés. Pour DVV International, le cap de la quarantaine est tout, sauf difficile à passer! Au contraire, l’institut se trouve en plein épanouissement! Par conséquent, nous pouvons dire sans réserve que son quarantième anniversaire donne matière à être célébré.
  • Au fil des ans, il s’est plusieurs fois métamorphosé: de petit service au sein de la Confédération allemande pour l’éducation des adultes (la DVV) jusqu’à l’époque où il est devenu l’IIZ, l’Institut de coopération internationale de la DVV, avant de prendre son nom actuel de DVV International. Ainsi a-t-il grandi à mesure que ses attributions se sont étendues, mais il est toujours resté fidèle à l’éducation des adultes. Le fait qu’il ait à présent atteint son quarantième anniversaire est la meilleure preuve de son succès!
  • En organisant ce dîner d’anniversaire, l’institut s’inscrit également dans deux contextes différents, et il est vraiment typique que l’invitation à l’évènement d’aujourd’hui passe presque inaperçue à côté de l’ambitieuse conférence sur le «Financement de l’éducation des adultes pour le développement» et des autres manifestations qui se déroulent actuellement à Bonn dans le cadre de la semaine de la DVV.
  • Du fait de votre engagement sincère dans l’éducation et dans l’apprentissage des adultes, il était de mise d’inclure les festivités anniversaires dans une conférence sur ce thème.
  • D’autant qu’en organisant cette conférence, DVV International a une fois de plus eu recours à son excellent réseau de contacts internationaux et aux compétences de ses spécialistes. Lorsque la CONFINTEA, la grande conférence organisée par les Nations unies sur l’éducation des adultes, fut annulée peu avant son commencement au mois de mai et repoussée à la fin de l’année, vous avez dû ici à Bonn vous trouver confrontés à un sérieux défi. Toutefois, au lieu de vous laisser décourager, vous avez simplement changé le thème principal de votre conférence de façon à ce qu’au lieu de l’organiser comme une avant-première, vous l’avez utilisée pour dresser un bilan. Bien joué!
  • Toutefois, cette fête d’anniversaire ne coïncide pas seulement avec votre programme d’évènements sur l’éducation des adultes, puisque toute cette année a été marquée par d’autres anniversaires importants. Il y a un mois exactement que s’est déroulée à Berlin une grande cérémonie pour commémorer les 60 ans de la République fédérale d’Allemagne. Et au mois de novembre, nous fêterons le 20e anniversaire de la chute du mur de Berlin. Les festivités d’aujourd’hui en l’honneur du 40e anniversaire de DVV International s’inscrivent par conséquent dans une série de manifestations commémorant de grands évènements de l’histoire allemande de l’après-guerre.
  • Et quand je dis cela, je le pense vraiment – tout au moins en partie – sérieusement! Parce qu’à l’arrivée des années 60, la société allemande de l’aprèsguerre avait atteint un niveau qui lui permettait de regarder au-delà de ses frontières. Et c’est à cette époque que furent posées les bases de ce que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de coopération au développement. Nombre d’organisations de la société civile se consacrant aujourd’hui à la coopération internationale remontent aux années 60, et ce de A comme Amnesty international à Z comme Ziviler Friedensdienst (le Service civil allemand pour la paix), en passant par G comme Greenpeace ou, parmi toutes les autres organisations allemandes, W comme Welthungerhilfe. Le ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ) en était à cette époque à ses balbutiements. Ses activités conjointes avec la DVV commencèrent en effet voici 46 ans et préfiguraient alors la création de DVV International.
  • En 1969, le BMZ participa en effet à la naissance de l’institut quand celui-ci devint lui-même une organisation, connue à l’époque en tant que «service spécialiste de l’éducation des adultes dans les pays en développement».
  • L’étroite collaboration qui commença alors entre DVV International et le ministère se poursuit aujourd’hui encore. Toutefois, le minuscule service que nous créâmes à cette époque a depuis longtemps évolué pour devenir une institution aux efforts couronnés de succès, hautement respectée au plan international et dont le personnel compte quelque 140 membres dispersés dans le monde entier. Par conséquent, de ce point de vue tout au moins, l’objectif du BMZ de collaborer avec DVV International, à savoir pour que nos projets contribuent à faire évoluer les structures, est un succès manifeste.
  • Toutefois, plaisanterie mise à part, le BMZ a constamment soutenu l’Institut dans son développement, car dans nos activités, nous partageons la même conviction: l’éducation est un droit humain.
  • L’éducation est absolument vitale si nous voulons que les gens saisissent les occasions qui se présentent à eux de prendre part aux processus de développement et de vivre décemment. C’est pour cette bonne raison qu’en 2007, le gouvernement allemand a investi environ un milliard d’euros d’aides officielles au développement (AOD) dans l’éducation.
  • Étant donné qu’au bout du compte, l’éducation est aussi un facteur essentiel de développement durable. Et c’est pour cette raison que les Objectifs du millénaire pour le développement fixés par les Nations unies abordent l’éducation sous deux angles différents en se consacrant à l’éducation de base pour tous (OMD n° 2) et à la possibilité pour les femmes et les filles d’avoir le même accès que les hommes à l’éducation (OMD n° 3).
  • Cependant, l’éducation et l’apprentissage global ne sont en aucun cas des domaines uniquement réservés aux enfants et aux jeunes gens; ils concernent aussi les adultes, car ce sont eux qui prennent les principales décisions concernant la famille, le travail et l’existence au quotidien, et à eux qu’incombe la responsabilité de ces décisions, que ce soit dans nos pays partenaires ou ici dans notre propre pays. Ainsi l’éducation est-elle une tâche internationale, s’étalant véritablement tout au long de la vie. Et DVV International fournit exactement la bonne réponse à cela. En basant votre approche sur l’éducation des adultes en tant que processus d’apprentissage mutuel et force motrice pour le développement de la société, vous ne vous bornez pas à contribuer de façon très respectée à la coopération allemande au développement dans ce domaine – vous jouez aussi véritablement un rôle majeur dans son façonnement!

    Hans-Dietrich Lehmann during his speech
    Hans-Dietrich Lehmann pendant son discours Source: Barbara Fromman

  • À présent, 40 ans après la création de l’institut, le moment semble bien choisi pour jeter un premier coup d’œil rétrospectif sur son passé, car, de la même manière que la coopération officielle au développement a considérablement évolué au fil des quatre dernières décennies, DVV International a aussi traversé un long processus d’apprentissage et de développement. 
  • Ces processus sont à présent plus importants que jamais du fait que ces dernières années, les défis mondiaux sont devenus plus vastes, plus nombreux et plus pressants. Il nous suffit pour cela de penser à la crise économique et financière actuelle, à nos efforts pour sauver le monde de l’impact dramatique du changement climatique ou, très simplement, à la croissance constante de la population mondiale. Bien sûr, nous ne sommes pas tout bonnement restés sans rien faire ces 40 dernières années alors que ces évolutions et changements mondiaux survenaient. Nous avons au contraire beaucoup appris et développé proactivement de nouveaux instruments pour pouvoir nous attaquer à ces défis. Ceci vaut également pour DVV International et l’ensemble du secteur de l’apprentissage tout au long de la vie, car c’est sans aucun doute l’une des clés pour affronter les challenges qui se posent actuellement à nous.
  • DVV International s’est montré ouvert à l’égard de tels processus d’apprentissage – comme l’a prouvé la façon dont il a récemment abordé des questions telles que le suivi et l’évaluation.
  • Par conséquent, ces 40 dernières années, non seulement l’institut a résisté à l’épreuve du temps, mais il s’est en outre doté des outils nécessaires pour poursuivre son travail important et couronné de succès. Et s’est finalement vous, le personnel de DVV International, tant au siège que sur le terrain, que nous devons remercier pour cela. Il ne faut pas non plus oublier les nombreuses personnes contribuant à vos projets en tant que partenaires dans une foule de pays et sans l’engagement desquelles votre institut ne pourrait pas réaliser grand-chose, même compte tenu du confortable niveau de financement dont il dispose aujourd’hui. Tous ces gens méritent nos plus sincères remerciements.
  • Vous pouvez être certains que le BMZ restera à l’avenir le plus important partenaire de DVV International et qu’il se montrera en cela loyal à son égard.
  • Et comme on dit, jamais deux sans trois. Je souhaite par conséquent conclure en formulant trois souhaits pour l’avenir de DVV International à l’occasion de l’anniversaire qu’il fête aujourd’hui:

 

  1. Premièrement, j’espère que votre pôle d’activité, l’éducation des adultes, restera prioritaire à l’ordre du jour, même après la CONFINTEA qui se déroulera bientôt.
  2. Deuxièmement, je vous souhaite un succès croissant et une reconnaissance grandissante pour votre travail, comme l’illustrent les efforts couronnés de succès que vous entreprenez pour obtenir des fonds de tierces parties. Et dans un proche avenir, tout un ensemble d’évaluations et de projets achevés fourniront la preuve concrète de l’impact de vos efforts!
  3. Et troisièmement, enfin, je souhaite que vous continuiez à avoir la main heureuse dans le choix de votre personnel qualifié et engagé, de vos organisations partenaires et de vos autres partenaires.