11 000 centres d’apprentissage au Viêt Nam

Khau Huu Phuoc, Viêt Nam

 

 

 

 

 

 


Khau Huu Phuoc est responsable de recherche et de formation au Centre régional d’apprentissage tout au long de la vie de l’Organisation des ministres de l’Éducation des pays du Sud-Est asiatique (SEAMEO), au Viêt Nam. Il est convaincu que les centres d’apprentissage communautaires sont d’excellents outils pour éduquer les adultes au Viêt Nam.

Éducation des adultes et développement : Quand les centres d’apprentissage communautaires ont-ils été ouverts, et qu’offrent-ils ?

Khau Huu Phuoc : Les dix premiers centres d’apprentissage communautaires (Community Learning Centres – CLC) ont été créés en 1998 avec le soutien financier du gouvernement japonais. Depuis lors, sous la direction du gouvernement, le nombre de CLC s’est accru et il y en a un dans chaque commune (entité administrative de base) du Viêt Nam, soit plus de 11 000 au total.

Au Vietnam, les CLC sont des entités légales et ont trois fonctions principales :

  • éducation et formation ;
  • information et consultation ;
  • développement communautaire

Les programmes et les activités ont pour but d’élever le niveau de vie des populations locales en leur offrant des formations professionnelles courtes. De brèves séances d’information et de propagande sont également organisées, lorsque les nouvelles politiques et directives du gouvernement sont diffusées.

Qu’est-ce que les CLC ont changé dans la commune ?

Là où les CLC se sont activement engagés pour améliorer les conditions de vie des populations et des communautés, d’importants changements ont eu lieu en termes de vie culturelle, spirituelle, physique et familiale. C’est généralement le cas dans les zones rurales et suburbaines, où les gens n’ont pas facilement accès à l’éducation. Dans les CLC, les gens apprennent des techniques nouvelles qui leur permettent d’améliorer leur productivité et leurs revenus.

Qu’est-ce que vous appréciez le plus dans les CLC ?

Probablement leur impressionnant réseau de couverture à travers le pays, soit un centre par commune et par quartier. Ceci a permis de maximiser les opportunités d’apprentissage, en particulier pour les personnes défavorisées et marginalisées, dont beaucoup sont analphabètes. Selon l’office général des statistiques du Viêt Nam, 95 % de la population âgée de plus de 15 ans sait aujourd’hui lire et écrire. Les CLC ont plus particulièrement profité aux familles à faibles revenus, aux personnes dépendant de l’agriculture et aux jeunes ayant des moyens financiers limités pour apprendre. Les CLC sont pour ainsi dire des accélérateurs clés de l’apprentissage tout au long de la vie pour tous.

Pour en savoir plus: visitez le CLC de la commune de Xuat Hoa, province vietnamienne de Hoa Binh sur https://youtu.be/28vEX0NAxzw

Numéros

Recherche d’articles

Vous pouvez rechercher des articles dans notre index (classement par auteurs, numéros, années, régions et pays). Vous pouvez aussi effectuer une recherche plein texte.

L’opinion des lecteurs

Aidesz-nous à améliorer la revue et remplissez ici notre bref questionnaire. Cela vous prendra juste quelques minutes.

S’abonner

La revue Éducation des adultes et développement est distribuée gratuitement en français, en anglais et en espagnol. Si vous souhaitez la recevoir, veuillez vous abonner ici.