Former de bons éducateurs d’adultes – de l’idée jusqu’au cadre juridique

De gauche à droite : 

Emir Avdagić
DVV International 
Bosnie-et-Herzégovine 

Svjetlana Tubić
École publique « Branko Radičević » 
Bosnie-et-Herzégovine 


Résumé– Cet article traite des processus qui ont contribué à renforcer les compétences andragogiques des éducateurs d’adultes, ainsi que des efforts consentis en matière d’assurance-qualité dans le système d’éducation des adultes en Bosnie-et-Herzégovine. Lors de la réforme du système éducatif de ce pays, plusieurs problèmes liés à l’éducation andragogique, à l’élaboration de programmes et de concepts de formation adéquats, ainsi qu’au financement du renforcement des capacités andragogiques et didactiques des éducateurs d’adultes ont été identifiés. Ceci s’est soldé par la mise en place de nouvelles réglementations juridiques pour les éducateurs d’adultes.  


Identification du problème : des processus sans solution

Pendant longtemps, l’enseignement dans cette région de l’Europe du Sud-Est s’est exclusivement appuyé sur les principes de « l’enseignement traditionnel ». Ceci se traduisait par un enseignant face à la classe, qui transmettait des connaissances par le biais de cours magistraux. Les cours ainsi organisés n’avaient naturellement aucune chance de transmettre quoi que ce soit avec succès. À cette époque, les apprenants adultes possédaient eux aussi un certain bagage de connaissances, des expériences appréciables et des caractéristiques spécifiques, mais on les traitait comme des enfants. À cette époque où le pays s’appelait encore la Yougoslavie, on accordait peu d’attention à la formation des éducateurs d’adultes. Il n’existait dans cette région aucune approche systématique pour remédier à la situation, même si des signes avant-coureurs et le besoin d’une approche approfondie s’étaient manifestés dès le 17e siècle, notamment dans les travaux de Comenius. Ce dernier soulignait l’importance de disposer d’enseignants «  universels » suffisamment formés et qualifiés pour travailler avec des adultes. Il recommandait d’ouvrir tous les canaux d’apprentissage pendant le processus éducatif et d’attribuer aux étudiants et aux apprenants adultes un rôle actif, et non passif, dans le processus éducatif proprement dit. Bien qu’en ex-Yougoslavie, les premières formes organisées d’éducation non formelle soient apparues dans la seconde moitié du 20e siècle (écoles andragogiques d’été et d’hiver), elles s’adressaient avant tout au personnel de direction, aux experts yougoslaves et étrangers, ainsi qu’aux prestataires de services de formation pour adultes. Seul un nombre très restreint d’enseignants ont eu l’opportunité d’y participer. Le lancement de ces activités montrait clairement que des problèmes avaient été identifiés et qu’en même temps, on avait reconnu le besoin de développer la formation permanente et continue des éducateurs d’adultes. Malgré tout cela, le pays n’a toujours pas de système donnant accès aux éducateurs d’adultes à des formations andragogiques continues.
 

Les compétences clés des éducateurs d’adultes

Les éducateurs d’adultes d’aujourd’hui ne sont plus de simples artisans du savoir. Ainsi, le terme « enseignant » est-il de plus en plus remplacé par « modérateur », « éducateur », « animateur », « formateur », « instructeur », « animateur de groupe », etc. Ces termes incluent tous un ensemble complet de compétences spécifiques cruciales pour enseigner aux adultes. En tant que terme, la compétence joue un rôle clé à différents niveaux dans les approches éducatives modernes, y compris en éducation des adultes. Plusieurs définitions de la compétence circulent. La plupart d’entre elles incluent un ensemble de capacités, d’obligations, de connaissances et de compétences connexes qui permettent à une personne d’exercer certaines activités avec efficacité. En plus des qualifications formelles, un bon éducateur d’adultes doit posséder un large éventail de compétences méthodologiques et didactiques, y compris la préparation et la planification, la production de matériel, la sélection de méthodes et l’évaluation. Un bon éducateur d’adultes a également besoin de compétences sociales et personnelles. Ceci amène certains auteurs à souligner l’importance des compétences génériques, dans lesquelles ils incluent les compétences personnelles, interpersonnelles, professionnelles, didactiques et motivationnelles, ainsi que la capacité d’utiliser des connaissances théoriques et pratiques dans leur propre domaine d’activités (Žiljak 2011). Ces compétences constituent les caractéristiques de tout éducateur d’adultes performant, le focus passant de « professeur en pédagogie » à « participant en andragogie ». Le rôle de l’éducateur d’adultes revêt une importance exceptionnelle, presque cruciale, pour la qualité et l’efficacité du processus d’enseignement proprement dit. Un bon enseignant (éducateur d’adultes) essaiera d’aider un étudiant (participant adulte) à atteindre ses objectifs éducatifs tout en l’aidant à contrôler ses propres intérêts éducatifs. Un bon éducateur d’adultes doit être doté de facultés andragogiques afin de développer ses compétences personnelles andragogiques et didactiques. Celles-ci lui permettent de se concentrer exclusivement sur le participant (en utilisant une communication assertive, constructive et motivante, en faisant preuve de souplesse, en comprenant les besoins de l’apprenant, en étant conscient de son rôle de leader, de formateur, d’animateur, de mentor et de médiateur). L’enseignant doit en outre être capable d’adapter individuellement le contenu à chaque apprenant. L’approche de l’enseignant et son attitude vis-à-vis de chacun des apprenants sont également cruciales, et ceci a été confirmé plus d’une fois par de nombreux participants : « J’oublie peut-être ce que vous avez essayé de m’enseigner, mais je n’oublierai jamais ce que vous m’avez fait ressentir pendant ce processus ».

Passer de « vous ne pouvez pas apprendre de nouveaux tours à un vieux chien » à «  une fois que vous arrêtez d’apprendre, vous commencez à mourir »

Comme tous les pays en développement, la Bosnie-Herzégovine est aux prises avec de nombreux problèmes. Le pays a récemment dû faire face à une pénurie croissante de main-d’œuvre qualifiée. Actuellement, le système éducatif formel n’est pas en mesure de répondre aux besoins et aux demandes d’un marché du travail en mutation rapide. L’éducation des adultes devient donc de plus en plus cruciale et joue un rôle compensatoire important dans cette société en transition. Face à la complexité et aux exigences du rôle et des tâches qui incombent aux éducateurs d’adultes, de nouveaux profils d’enseignants sont plus que jamais nécessaires. On a besoin d’enseignants possédant des connaissances et des compétences professionnelles, mais aussi d’une nouvelle approche vis-à-vis des participants (Medić et al. 2004).

Les besoins de l’économie en développement et les processus initiés au 20e siècle mais restés en suspens ont récemment fait naître l’idée de professionnaliser les formateurs d’adultes grâce aux projets de DVV international, mais aussi le désir de créer un cadre juridique pour ce domaine aussi crucial, afin d’assurer la qualité de l’enseignement et de préciser les droits et les obligations des personnes qui constituent le « lien principal » dans les systèmes d’éducation des adultes. En 2006, la Commission européenne a publié la communication « Éducation et formation des adultes : il n’est jamais trop tard pour apprendre ». La Commission y souligne l’importance d’améliorer le travail des enseignants pour mettre en place un système d’assurance-qualité en éducation des adultes. L’une des recommandations clairement énoncées dans cette communication est que les États membres devraient investir dans l’amélioration de méthodes et de matériels éducatifs adaptés aux apprenants adultes (Commission européenne 2006). Une étude menée par DVV International dans toute la Bosnie-et-Herzégovine a confirmé l’absence, dans la pratique, de capacités pédagogiques pouvant pleinement répondre aux besoins des apprenants adultes, et souligné que le besoin de formation andragogique des enseignants est nécessaire, urgent et plus important que jamais. L’étude a révélé que les enseignants travaillant avec des adultes avaient très peu, voire pas d’expérience pédagogique, que les enseignants n’étaient pratiquement pas sensibilisés aux différences dans le travail éducatif avec les enfants et avec les adultes, et a relevé plusieurs préjugés et stéréotypes vis-à-vis de la formation et de l’éducation des adultes. La citation d’Einstein: « Une fois que vous arrêtez d’apprendre, vous commencez à mourir » est souvent entendue en Europe occidentale, mais l’importance de l’éducation des adultes est malheureusement très différemment perçue dans les Balkans occidentaux. Ce dicton populaire le résume d’ailleurs assez bien: « Vous ne pouvez pas apprendre de nouveaux tours à un vieux chien ». L’étude a également révélé que les enseignants sont très motivés et fortement animés par une volonté et un désir de travailler avec les adultes. Cette constatation était rassurante, d’autant plus qu’elle révélait une prise de conscience de la nécessité d’une préparation professionnelle, en particulier en matière de méthodologie andragogique. À partir des résultats de l’étude et des entretiens menés dans deux groupes cibles, une approche systématique a été adoptée pour résoudre ce problème. Peu de temps après, DVV International a développé un programme de formation pour enseignants basé sur des principes andragogiques, qui visait à donner aux enseignants les compétences nécessaires pour travailler avec des adultes. Le programme a été développé à partir d’exemples de bonnes pratiques dans la région et des résultats des analyses européennes sur les compétences indispensables aux enseignants pour pouvoir travailler avec des adultes. Le contenu de la formation était divisé en cinq domaines thématiques. Il permet aux participants, en l’occurrence le personnel enseignant, de renforcer leurs compétences existantes, mais aussi d’acquérir des compétences génériques supplémentaires ainsi que des compétences spécifiques nouvelles en matière d’apprentissage des adultes. La formation porte sur : les caractéristiques des adultes, les principes du travail éducatif avec les adultes et les moyens de surmonter les obstacles, la motivation des adultes pour apprendre, les compétences en communication, la gestion d’un groupe éducatif, l’application de la visualisation à l’enseignement et la présentation correcte du contenu pédagogique. Le programme forme également les enseignants aux méthodes interactives, aux compétences nécessaires pour gérer l’auto-apprentissage ainsi qu’aux connaissances et aux compétences nécessaires pour adapter les programmes existants aux besoins réels des apprenants adultes. Les messages clés présentés dans l’encadré de la page 60 sont les résultats du programme de formation. Ils montrent de façon très claire que les objectifs de la formation ont été atteints et que les enseignants présents (120 enseignants dans six groupes) ont acquis des compétences nouvelles.

« L’attitude de l’individu est l’élément clé de toute compétence, vecteur et moteur du travail et du développement futurs. »

Le programme de formation s’est soldé par un succès et a donné envie de continuer à apprendre. Vingt enseignants ayant suivi le premier cycle de formation ont été sélectionnés pour un deuxième cycle afin de devenir multiplicateurs en éducation des adultes. Les participants ont été sélectionnés sur la base de leurs notes et de leurs résultats, mais aussi en raison de leur potentiel et de leur désir d’aller plus loin dans ce domaine. La formation était organisée en trois modules axés sur les compétences en matière de gestion et de leadership, les rôles et les fonctions d’un formateur dans le travail éducatif avec les adultes, le conseil et le coaching, ainsi que sur les méthodes modernes de formation des formateurs. Une étude (l’étude de cas « Développement professionnel des enseignants en éducation de base des adultes ») récemment réalisée avec le même groupe d’enseignants a montré qu’un objectif supplémentaire, peut-être le plus précieux de la formation andragogique, a été atteint. Les résultats montrent que les enseignants sont devenus nettement plus conscients de l’importance et de la valeur de l’éducation des adultes pour le développement personnel, le développement communautaire et le développement de la société dans son ensemble. À la fin de la formation, tous les enseignants ont mis à profit les compétences acquises. Certains d’entre eux ont même été placés à des postes de direction dans leurs établissements éducatifs. Tous les enseignants sont également très intéressés à travailler dans le domaine de l’éducation des adultes et à l’améliorer, car ils pensent que cela leur permettra de contribuer au développement de la communauté et de la société. Tous ces résultats indiquent que ces enseignants ont fondamentalement changé de paradigme. L’attitude de l’individu est l’élément clé de toute compétence, vecteur et moteur du travail et du développement futurs. Cela revêt une importance particulière en Bosnie-et-Herzégovine. Modifier le paradigme des enseignants (qui à l’époque travaillaient dans des conditions de développement professionnel non réglementé) revient à former des enseignants conscients, hautement qualifiés et compétents, porteurs du développement futur des institutions, des communautés locales et de la société dans son ensemble.


Développer la formation et mettre en place un cadre juridique

Afin de renforcer davantage les capacités de tous les acteurs clés, DVV International a continué à faire pression, à mettre en œuvre et à assurer le suivi de toutes les formations andragogiques dans le pays. L’objectif est d’obliger le système à « prendre à sa charge » le renforcement continu et novateur des compétences clés nécessaires au succès du processus éducatif dans le travail avec les adultes.

De nombreuses stratégies visant à développer l’éducation des adultes dans la région considèrent le personnel enseignant comme un élément de développement hautement prioritaire. Un réseau à la fois institutionnel, organisationnel et de concrétisation, qui comprend un partenariat social très important, constitue le fondement objectif du système, tandis que le potentiel en personnel (ressources humaines) – ou compétences du personnel – condition première de la qualité du travail et du processus éducatifs, représentent la base subjective du système d’éducation des adultes (Alibabić & Avdagić 2013). Grâce au soutien continu de DVV International – qui œuvre depuis de nombreuses années à l’amélioration du cadre juridique de l’éducation des adultes en encourageant le dialogue entre la société civile, la profession et les autorités éducatives – la formation andragogique est reconnue par les autorités éducatives à tous les niveaux de gouvernance en Bosnie-et-Herzégovine, et est considérée comme un droit et une obligation juridique dans les législations en matière d’éducation des adultes. Les autorités éducatives ont également veillé à ce que les programmes de formation andragogique soient reconnus, sinon financés par l’État, facilitant ainsi la mise en œuvre du droit et des obligations légalement prescrits pour ce type de formation. Le programme mondial d’apprentissage et d’éducation des adultes Curriculum globALE (660 heures d’enseignement) a été introduit en Bosnie-et-Herzégovine en 2017 en tant que programme public non formel, et un autre programme de développement professionnel intitulé Formation andragogique de base a été développé en 2018. Ce programme est basé sur la pratique antérieure et les principes de base du Curriculum globALE et, comme il ne comprend « que » 120 heures d’enseignement, il peut répondre plus rapidement aux besoins et aux lacunes de la pratique éducative. Cette formation plus courte s’adresse aux enseignants qui ne sont pas employés à temps plein par les prestataires de formations pour adultes et qui sont occasionnellement engagés en tant qu’éducateurs d’adultes, quel que soit le type d’enseignement. Les processus ont fourni le cadre juridique et programmatique de la formation andragogique du personnel formateur d’adultes. Cette évolution a certainement tiré profit de la pratique des pays de l’UE et des pays de la région (principalement la Serbie, la Croatie, le Monténégro et la Macédoine du Nord), où les processus et les recherches antérieurs ont mis en lumière les problèmes et les défis auxquels doit faire face la professionnalisation du personnel andragogique.

Si la politique d’éducation consiste à maîtriser l’impossible, alors la politique éducative est un plan qui indique comment accomplir ce qui était considéré comme impossible (Popović 2014). Les efforts déployés et les résultats obtenus dans le cadre constitutionnel complexe et fragile d’un pays comme la Bosnie-et-Herzégovine montrent sans aucun doute que même ce qui semble impossible est en fait possible. Tout ce dont vous avez besoin, c’est de travailler avec persévérance et professionalisme, de manière continue et dévouée.


Références 

Alibabić, Š. ; Avdagić, E. (2013) : Razvojni elementi u strategijama obrazovanja odraslih. Dans : Obrazovanje odraslih 1/2013, 33-52. ­Sarajevo : BKC et DVV International. 

Alibabić Š. ; Popović, K. ; Avdagić, E. (2013) : Subsequent Acquisition of Primary Education : Andragogical Handbook for Educators. Sarajevo : Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH.

Avdagić, E. (2017) : Management Models in Organisation for Adult Education. Sarajevo : DVV International. 

Commission européenne (2006) : Éducation et formation des adultes : il n’est jamais trop tard pour apprendre. Communication de la Commission européenne.

DVV International, DIE (2015) : Curriculum GlobALE. Global Curriculum for Adult Learning and Education (2ème édition). Bonn : DVV International ; DIE.

Medić, S.; Despotović, М. ; Popović, К. ; Bulat, N. (2004) : Training and further education of adult educators in Serbia. Dans : Teacher Training in Adult Education, 25-39. Belgrade : Adult Education Society.

Popović, K. (2014) : Globalna i evropska politika obrazovanja odraslih – koncepti, paradigme i pristupi. Belgrade : IPA, DOO.

Roeders, P. (2011) : Kompetencije andragoških djelatnika prema europskomu kvalifikacijskom okviru. Dans : Andragogical Profession and Competences of Experts in Adult Education, 288-299. Zagreb : Agencija za strukovno obrazovanje i obrazovanje odraslih.

Žiljak, O. (2011) : Andragoška profesija i andragoške kompetencije – aktualna istraživanja. Dans : Andragoški glasnik, 31-46. Zagreb: Hrvatsko andragoško društvo.


Les auteurs

Emir Avdagić est directeur national de DVV International en Bosnie-et-Herzégovine, responsable de la gestion et de la mise en œuvre de nombreuses activités, y compris du lobbying et de la promotion du cadre juridique de l’éducation des adultes, de la gestion de l’éducation des adultes, de la formation des enseignants et du conseil et du suivi professionnel des organisations partenaires. Il est titulaire d’un doctorat en éducation des adultes et jouit d’une expérience de 20 ans dans ce domaine.

Contact
avdagic@dvv-international.ba 

Svjetlana Tubić est formatrice en éducation des adultes. Au cours des cinq dernières années, elle a dispensé des formations andragogiques à des enseignants et à des représentants des autorités éducatives locales. Elle travaille également en tant qu’ambassadrice EPALE pour l’Agence nationale de formation. Elle est titulaire d’une maîtrise en éducation des adultes.

Contact
svjetlana.tubic@gmail.com

Cookie-Settings
VOUS ETES SUR LE POINT DE QUITTER LE SITE DE DVV INTERNATIONAL
Remarque importante : Si vous cliquez sur ce lien, vous quitterez le site web de DVV International. DVV International ne s'approprie pas les sites web de tiers accessibles par des liens et n'est pas responsable de leur contenu. DVV International n'a aucune influence sur les données personnelles qui sont traitées sur ces sites. Pour plus d'informations, veuillez-vous référer à la politique de confidentialité du propriétaire du site web externe.