« Il est imposible de mener exactement la même formation deux fois »

Irina Chistyakova
Kirghizistan


Irina Chistyakova est née dans une famille d’éducateurs : ses deux parents ont consacré leur vie à l’éducation d’enfants. Pour essayer de se libérer, Irina a poursuivi une carrière de journaliste pendant 20 ans avant de réaliser que sa véritable vocation était de devenir éducatrice d’adultes.


Éducation des adultes et développement : Comment êtes-vous devenue éducatrice d’adultes ?

Irina Chistyakova : En fin de compte, ma vocation était apparemment d’enseigner – non pas à des enfants mais à des adultes ! Au début, j’ai voulu partager mon expérience professionnelle et j’ai commencé à enseigner au département de journalisme international de l’université kirgize-russe (slave) de Bishkek. Après avoir participé à des formations avancées pour professeurs d’université, je me suis familiarisée avec les techniques d’apprentissage interactives et la méthodologie de formation. Puis je me suis dit : c’est ça qui m’intéresse ! J’ai suivi ma première formation dans le domaine des médias – pour les professionnels des médias. Puis j’ai pensé : en tant que journaliste, qu’est-ce que je sais faire le mieux et qu’est-ce que je peux apprendre à faire aux autres ? Alors j’ai commencé à développer et à mener des formations sur le développement de compétences efficaces en communication – à la fois pour les entreprises clientes et en format ouvert.

Veuillez décrire votre travail actuel. 

Je développe et anime des formations sur des sujets divers qui s’adressent aux professionnels des médias, aux blogueurs et aux journalistes civils. En tant que coach d’affaires, je dirige une formation sur les compétences efficaces en communication – compétences orales, écrites, en communication d’entreprise et en prise de parole en public. Aujourd’hui, l’un des principaux sujets de ma formation pour adultes est le développement de compétences en intelligence émotionnelle. Je suis la première formatrice en Asie centrale à développer une intelligence émotionnelle conformément au concept de l’université de Yale. Et récemment, j’ai développé mon potentiel dans le domaine du développement de méthodes de formation.

Quelle est votre méthode d’enseignement favorite et pourquoi ? 

Petit à petit, j’ai commencé à ajouter des outils de facilitation aux outils de formation classiques en utilisant la méthode des cartes PinPoint. J’utilise aussi activement les approches de coaching (car je suis coach professionnelle). J’introduis la gamification. En ce qui concerne la formation classique en développement des compétences, c’est sur le cycle de Kolb que je m’appuie pour élaborer des programmes.

Qu’est-ce qui vous motive ?

Merci pour cette question – qui m’a donné à réfléchir. J’aime travailler avec des groupes et je suis passionnée par les processus de groupe qui se développent au cours des formations. Il est impossible de mener exactement la même formation deux fois, même sur le même sujet et avec le même groupe. On aura chaque fois une histoire complètement différente ! Chaque formation est une petite vie qui ne se reproduira plus jamais. Pour moi, les deux moments les plus intéressants de la formation sont le début, lorsque les participants parlent de leurs attentes, et la fin, au cours de la réflexion finale, lorsque les participants font le bilan de ce qu’ils ont appris et de ce qu’ils comptent introduire en pratique. Bien sûr, cela ne représente qu’une partie des résultats de la formation (les opinions et les impressions des participants) mais pour moi, c’est une précieuse valorisation de mon travail.

Numéros

Recherche d’articles

Vous pouvez rechercher des articles dans notre index (classement par auteurs, numéros, années, régions et pays). Vous pouvez aussi effectuer une recherche plein texte.

S’abonner

La revue Éducation des adultes et développement est distribuée gratuitement en français, en anglais et en espagnol. Si vous souhaitez la recevoir, veuillez vous abonner ici.